Search playlists in progress

Your pornophonique search results for /

Teshno : Les éructations et ses beats autistes

1671
écoutes
0
partage
Chargement de la nouvelle playlist
Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

01 The Mole-Last Ditch

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

02 Omar S-Just Ask The Lonely

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

03 Robert Hood-Movement

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

04 Vedomir-Dreams

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

05 Markus Suckut-Broken

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

06 Conforce-Joyless Mind

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

07 Nina Kravitz-I'm Gonna Get You

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

08 Literon-White Falls

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

09 69-Poi Et Pas (ROD Remix)

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

10 Mike Parker-Mnajdra (Shifted Remix)

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

11 Regal-Pulzar

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

12 Magnus-Act Two

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

13 Truss-Redbrook

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

14 Click Box-Body Fall

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

15 Milton Bradley-Voices Of The Unknown

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

16 Deikan-Activité

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

17 Claro Intelecto-Still Here

Un peu de teshno passée sous mon radar. Un peu de teshno pour remettre les pendules à l’heure, parce que l’essence de la Pornophonie, c’est avant tout ça. Ça craque. Ça chavire. Ça excite. Les belles choses côtoient les belles choses dans cette playlist de 16 morceaux. Ça commence doucement puis ça devient presque malsain, la bassline se fait chaloupée, les beats se font autistes. Puis, sous les arches de la pénombre et de l’heure tardive, arrive cette ultime Mort Aux Vaches.