Search playlists in progress

Your pornophonique search results for /

Housy : Ce champs de musique albinos vitaminée

1655
écoutes
0
partage
Chargement de la nouvelle playlist
Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

01 DJ Jus Ed-Blaze (Transition Mix)

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

02 Clovis-Les Etoiles La Lune

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

03 Arnaud Le Texier-Body Smile

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

04 Ada-Interlude (Superpitcher Remix)

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

05 Erdbeerschnitzel-Separate Spaces

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

06 Melchior Productions-All There Is

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

07 Prins Thomas-Symfonisk Utviklingshemming

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

08 The Brandt Brauer Frick-Pretend (Soul Clap Remix)

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

09 Youandewan-Eidolon

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

10 tINI-Mie Has A Shower (Pulshar Remake)

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

11 Jozif-Sunrise

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

12 Mr Raoul K-Japan Japon

Track ajoutée à votre espace
Track supprimée de votre espace
artwork

13 Kid Creole-Wonderful Thing Baby (Disco Tech Rework)

Dans le monde merveilleux des Playlists de Bordwood, qui s’apparente parfois à un champs pâquerettes, les morceaux dansent ensemble d’une jolie manière, quelquefois balayés par l’orage tapi dans un coin qui ressurgit tel des déflagrations électriques tordues. C’est ainsi que cette playlist housy de 14 morceaux voit le jour avec la  douceur emphatique qu’on lui connaît. Le programme est vaste : un morceau (chef d’oeuvre) de Cesaria Evora remixé avec autant de pudeur que de brillo par Pépé Bradock, le talent très british d’Arnaud le Texier, le raffinement du Brandt Brauer Frick dans les mains des magiques Soul Clap, le talent de Raoul K, voilà où tout cela commence, certainement.